29 avr. 2006

Pas de titre

Je viens d'envoyer un courriel à mon ex. Je sais que c'est lâche, qu'il mériterait que je lui dise ce que j'ai à lui dire de vive voix, mais j'en suis incapable. Même au téléphone. Soit je crie, sois je pleure. Y a pas de juste milieu avec moi.

Je lui ai écrit un courriel pour lui expliquer exactement ce qui s'était passé dans ma tête et dans mon coeur, depuis les derniers mois. Pour qu'il comprenne mes agissements, mes réactions. Même si elle venait à prime abord de lui, cette rupture je l'ai dans les mains moi aussi. Et de coucher tout sur papier, ça m'a fait du bien. Ça me fait vraiment mal aussi.

Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. Je ne lui doit rien. Il réagit très mal à tout ça et semble absolument vouloir faire de notre rupture une guerre nucléaire. Une série de coups bas, une série d'appels qui finissent en cris et en larmes. J'aurais pu juste être fâchée, juste le haïr un peu. Il me semble que ce serait facile haïr tout simplement. Mais j'en suis incapable.

Et là, je viens de m'ouvrir comme je n'ai jamais osé le faire avec lui. Et je me sens horriblement seule dans tout ça..

Est-ce que quelqu'un peut me prêter ses bras une petite heure? Une toute petite heure pour que j'aille mieux un peu.. Je vais les rendre par la suite, promis...

10 commentaires:

Sonia a dit...

*Gros calin virtuel*

Num a dit...

C'est pas une grosse consolation mais moi aussi j'ai plus de jus... HHHHHHAaaaa... Habituellement inébranlable, là chus pus capable!! Pourtant c'est le printemps, pas l'automne!!

Bref, lâche pas toi aussi, on va s'en sortir!!!

Miss Ryvie a dit...

Il faut le faire pour soi, juste pour soi... Même si l'issue n'est pas celle souhaitée, ça vaut la peine.

Je l'ai fait dernièrement. Ça ne changera rien à sa volonté de foutre le plus de merde possible, mais bon, je suis en paix avec moi-même maintenant.

Lâche pas, ça ira!

Ben a dit...

des bras, des bras... aye j'en ai moi de d'ça! Mais là là si jtlai prête tu fait pas d'affaires cochones avec ok? ... pas question qu'ils aient tout le fun sans moi!



...ok chu cave :(

Anonyme a dit...

Tsé cocotte... on est tout plein de monde à penser à toi pis on sait que tout va bien aller! C'est pas toujours facile mais quand le soleil revient on se sent tellement libérée!

Je t'aime fort fort pis je te serre dans mes bras. T'es la meilleure...

Marie !!

Die Sterne a dit...

Ben.. T'es con! :P

Jean-François a dit...

Une rupture, c'est jamais facile. Par expérience, j'essaie de couper tous les ponts le plus rapidement possible. J'ai vécu une rupture assez difficile, à vrai dire, c'est l'après rupture qui a été très difficile. Les coups bas qui arrivent pour aucune raison, une sorte de vengence contre tout et rien et qui blessent terriblement. Ensuite, on réalise que la personne que l'on a tant aimé pendant ces années est entrain de nous blesser comme jamais personne ne l'avait fait auparavant et c'est à ce moment que j'ai décidé de couper le cordon. Ça fait un an et demi et je dois avouer que, malgré que je sois passé à autre chose, je ne veux pas en entendre parler, ça me met trop en maudit encore aujourd'hui.

Toutes mes sympathies et bon courage!

Jef... a dit...

Oh que je sais ce que tu vis, point de vu émotif en tout cas... Moi aussi, si seulement je pouvais haïr, ça serait drôlement plus facile.. au moins, pas de coups bas chez nous...

Mes bras ne sont malheureusement pas disponibles, mais je t'envois un gros pot de crème glacée double fugde au chocolat !!

Bonne chance :)

Mamathilde a dit...

À mon avis, un de nos gros problèmes relationels c'est qu'on se tait pour plaire à l'autre. Et ces omissions deviennent de lourds mensonges un moment donné. On ne sait pas trop comment on s'est rendus là, mais ça existe. Des fils qui s'emmêlent et qui nous nouent les tripes.

Je ne sais pas exactement ce que ton ouverture va t'apporter, sinon un petite part d'intégrité qui, si elle est douloureuse aujourd'hui, finira par porter ses fruits.

Jean-François a dit...

J'peux parler pour moi en disant que mon ouverture a seulement ouvert une brêche qu'elle s'est empressée d'occuper avec des coups encore plus bas. Mais ça fait du bien de vouloir mettre les choses au point une fois pour toutes, dire ce qui s'est passé, dire notre version et vraiment expliquer ce qui n'a pas été de notre côté!