2 mai 2006

Les joies d'une journée de pluie

C'est pouvoir passer un après-midi de congé à manger du sorbet au citron en écoutant L'auberge espagnole et rêver d'être soi-même à Barcelone...

3 commentaires:

Ben a dit...

Ce film me traumatise profondément. J'ai envi de mourir chaque fois que jle regarde! Ça me donne l'impression que ma vie est vraiment très merdique...

GeNeViEvE a dit...

je te souhaite tellement d'y aller. Quelle belle ville. Mon coup de coeur en Espagne

*La Souris* a dit...

J'ai eu le même fantasme (pour Barcelone)en le regardant à la télé l'autre jour.