20 déc. 2006

Comment avoir l'air conne en huit étapes faciles

Étape 1. Regarder, bredouille, les quatres différents cds de Patrick Bruel arborant fièrement la mention "Nouvel album!" dessus.

Étape 2. Hêler un disquaire au cheveux bleachés.

Étape 3. Le regarder droit dans le piercing de sourcil et lui dire "Si Maman veut le nouvel album de Patrick Bruel, j'achète lequel?"

Étape 4. Le regarder prendre les disques dans ses mains, et un à un, regarder la date de parution.

Étape 5. Se sentir rougir alors qu'il nous tend celui paru en 2006.

Étape 6. Se rappeler les propos d'une amie disquaire relatant les questions connes que peuvent poser les clients.

Étape 7. Réaliser qu'avec la question que l'on a posée, on se qualifie très bien dans la catégorie Cliente Conne.

Étape 8. Se retourner, chercher le comptoir d'information et demander à la personne qui y est si elle est une caisse.

6 commentaires:

Julie a dit...

HAHAHA! Bravo, tu as réussi à te prendre le rôle des clients pas téméraires... Et demandez à quelqu'un si elle est une caisse, wow! Je m'ennuie de travailler à mon ancien boulot pour tout ça... Non, non, j'exagère.

Je t'adore, mais si je te connaissais pas, je t'aurais probablement jugée, du haut de mon statut de disquaire.

Note à moi-même : ne pas écrire qu'on en est pas capable...

Cha-chow!

David a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Die Sterne a dit...

c'était pas vrai pour la caisse, quand même...
je savais que ça allait te faire rire.

Nicole a dit...

Vraiment très drôle, ça!

T'en fais pas, c'est le genre d'affaire que je fais régulièrement. Ensuite je m'en console en me faisant croire que j'ai fait ça juste pour avoir des sujets de billets ;-)

Cela dit, je viens de voir ta binette pour la toute première fois - tu es absolument ravissante!!

marie a dit...

T'es surement pas la première à qui ça arrive... en fait moi je me sens toujours conne quand je vais acheter des disques.

Pas nécessairement parce que je ne sais pas quel est le dernier de Patrick Bruel mais juste parce que je me sens constament jugée par le vendeur qui doit se dire que je suis vraiment nulle d'écouter tel ou tel genre de musique!

Je suis pas une "full hot underground" alors j'écoute des trucs ordinaires pour lui je présume.

Fais-toi en pas... on t'aime pareil!

Mamathilde a dit...

T'en fait pas, t'aurais pu faire pareil dans une librairie. C'est le genre de question qu'on a tous les jours.

Et quand je me fais demander si je suis une caisse j'ai toujours envie de répondre : Non, je suis une femme".