2 avr. 2007

0 dodos!

On l'a eu notre appartement!
La joie a duré un gros 3.7 secondes.  Le moment où on a mis le pied à l'intérieur, ça s'est gâché.
J'peux pas croire que des gens acceptent de vivre dans des conditions d'hygiène de la sorte... Avec la quantité de poils de chats que j'ai trouvé sous les calorifères, qui sont très accessibles soit dit en passant, je pense que j'aurais pu confectionner un nouveau chaton. C'était dégueulasse..
Mais bon, comme dit Amoureux, c'est rien qu'on ne peut enlever.. De la crasse, ça se lave! Des murs, ça se peinture!
Et hop, frotti frotta! Je disparais quelque temps, probablement perdue entre une mop et un rouleau, les pieds dans une chaudière et des picots de peinture bleue dans les cheveux.
Mais je vous reviens en force, garanti, où l'on pourra lire les aventures de Josée et d'Amoureux, ou comment survivre quand on habite à 24 secondes à pied d'un McDonald.
À suivre...

3 commentaires:

Nitram a dit...

Le soleil plombe, vous êtes scotchés sur le divan, trop chaud pour faire autre chose. Un parfum envahit le salon. Des effluves jaune et rouge criard vous emplissent les narines. Soudain, une envie rafraîchissante : un sunday au cerises serait si bon.

Moi je dis que vous irez au McDo:)

Josée a dit...

oh que non!
parce qu'a l'autre coin de rue, y a mon ami Dairy Queen!!
la vie est si belle parfois.. : )

Anonyme a dit...

Nice post



[url=http://www.venditascarpe.com/]gucci shoes
[/url]