7 févr. 2007

J'ai touché Win Butler

Je ne suis pas très douée pour vraiment vous transmettre comment
c'était de voir Arcade Fire.. Mais bon, je vais faire de mon mieux.

Tout d'abord, j'ai commencé à être énervée très vers la milieu de l'après-midi
au boulot.. Rendue chez moi, je ne tenais plus en place. Maman m'appelle pour
me dire qu'aux nouvelles, on disait qu'il y avait déjà des gens qui attendaient en
ligne à 17h30.. Eh merde hein..

Donc, vers 19h00, direction Hutchison et Fairmount. Arrivés sur place, on se met
en file derrière la centaine de personnes qui était déjà là. S'en suivirent 40 minutes
de "J'ai froid aux orteils... Hey! No cars go!... J'peux pas croire.. Daviiiid!!! On s'en
va voir Arcade Fiiiiire!!!... Je pense que je sens pu mes orteils...Ça avance-tu?... J'ai
envie de pipi...Okay, là je sens pu mes orteils..." etc etc etc. Quel doux plaisir d'attendre
en ligne avec moi...

Enfin, ils nous laissent entrer.. C'était dans une église, ça paraissait.. On prend place dans des bancs d'église, quelque part dans la septième rangée mais dès le début du spectacle, on se retrouve pas mal en avant dans l'allée centrale. Le show commence par "Keep The Car Running", "Black Mirror" qui était complètement haluscinante, "No Cars Go" où j'ai brandi
mon cellulaire haut dans les airs pour le bonheur de ma Julie. "Haiti", et je sais pu quelles
chansons, jsuis pas bien bonne avec les titres.. Un moment donné, le chanteur descend du
stage, se faufile dans la foule et se place tout juste à mes côtés, pour commencer "Rebellion
(Lies)". Je trippe, je hurle, je sautille, j'ai des frissons. Et c'est à cet instant mesdames, que j'empoignai férocement (bon, pas tant..) le bras du très cher Win Butler. Wow.
Premier rappel, on nous lance "Tunnels". Comme ça, gratuitement. Toute la salle qui
chante en même temps, c'était trop intense. Et pour terminer, le band au complet s'installe
dans l'allée centrale, donc encore une fois, à côté de nous, pour chanter "Wake Up", accoustique,
tranquille, magique. Encore une fois, toute la salle qui fait des "Ooooh...oooooooh", c'était
trop, trop, trop beau.

Ce band là a un plaisir évident à jouer ensembles.
Régine Chassagne est magnifique. C'est ma nouvelle idole. Son énergie, son talent...

J'aime Arcade Fire. J'peux pas croire que j'ai eu la chance de les voir live...

6 commentaires:

Nitram a dit...

(Soupir)

taupe a dit...

ARGL!!

martinville a dit...

Oui Régine la timide touche à tout surdouée

Mamathilde a dit...

Je pense sincèrement que dans le plaisir d'aller voir un show, il y a une partie qui est lié au plaisir d'être groupie. Et à la lecture de ce billet, tu as très bien réussi la partie groupie, ne serait-ce qu'en t'énervant des heures avant le spectacle !

MC Mélancolie a dit...

J'ai les larmes aux yeux! J'attends avec impatience les photos.

Steve Gyver alias Bibong a dit...

Hannn!! je frémit juste à l'idée de lire sa!
moi je suis en suisse.... je les ai vu cet été au Paléo festival... c'était gigantesque!

et je vous lit vous, Québéquois, vous qui avec pu les voirs en intime, vous qui avez pu les voirs dans des églises!! han je vous envie!

oui parce qu'avec en tout cas 2'000 personnes dérières toi.. c'est vraiment différent... enfin je pense... mais la joie était là! malgré tout!

mais je ne comprend pas... c'est un groupe qui fait de la musique chrétienne? pourquoi le fait de jouer en églises? pourquoi le style Mormon? sa ne me dérange pas du tout! au contraire mais je me pose juste la question!?


allé à tout bientot.. j'éspère que mon français venant de l'autre continent ne te parait pas trop incompréansible! ;-)


bibooooong@hotmail.com