31 oct. 2006

Halloween en deux parties

Part 1.

Vendredi soir. Party à la maison. Le résultat des cheveux tressés est hallucinant. Moi, incroyablement raide, je porte le cheveu frisé! (bon... ondulé disons..) Toute en Dorothée vêtue, j’attends impatiemment l’arrivée des copains qui se fait plutôt tardivement.. Finalement, arrivent une Française avec du superbe poil sous les bras, une danseuse yé-yé flamboyante, Beetlejuice, Harry Potter etc etc etc... On doit être une quarantaine dans l’appart. Je partage ma soirée entre une maman échangiste, un sosie de Bob Dylan version Blonde on Blonde (qui ne savait pas qui était Bob Dylan...), une star glamour vraiment trop V.I.P., Clark Kent ou Superman, Mario Bros, quelques cigarettes et beaucoup trop de pichets de sangria...

Le réveil fut plutôt pénible le lendemain matin, mais quoi de mieux que du bon gras de bacon et de saucisses pour remettre un estomac en place..! C’est sous un déluge total qu’amoureux et moi nous rendons au resto. On nage parmi les feuilles sur les trottoirs, en sautant par-dessus ruisseaux, chats et cônes oranges. C’est magnifique. Vraiment.

Arrive un après-midi des plus virevoltants, passé en compagnie du toujours aussi stressant Jack Bauer. Comme l’a un jour dit Julien« Avant, je ne savais pas c’était comment d’être un crack addict. Maintenant je connais Jack Bauer. »

Part 2.

Samedi soir. Je pleure, je chiale. Je ne veux absolument pas y aller. J’ai mal à la tête, j’ai pas fait de sieste à cause de Jack et maintenant, je dois m’habiller pour aller lancer du putain de riz et des rouleaux de papier de toilettes dans un cinéma crad avec des gars en porte-jartelles. Non. Je. Veux. Pas. Y. Aller. Bon. Mais le billet était déjà acheté, et je sais qu’au fond, je veux y aller. Alors je me bourre d’advils et hop! direction Rocky Horror Picture Show. Pour ceux qui ne connaissent pas, vous vous devez absolument d’y aller l’an prochain. Ce sera le pire show de n’importe quoi au monde. Y a rien qui bat ça. Imaginez David Bowie dans ses années Ziggy Stardust, avec la bouche des Rolling Stones habillé comme Marilyn Manson qui chante des chansons louches avec de très mauvais effets spéciaux. Imaginez ensuite une foule en délire qui, lorsque Susan Sarandon sort de la voiture et qu’il pleut, s’empresse d’arroser les autres, qui se cachent tant bien que mal sous les journaux qu’ils ont apportés. Imaginez une foule euphorique qui, non seulement connait les paroles des chansons de la comédie musicale très série B, mais qui en plus, connait les paroles off dites par l’annonceur, qui se lève dans les allées vêtue ô si peu pour se déhancher au rythme d’une chorégraphie qu’ils connaissent par cœur.

C’est ça le Rocky Horror Picture Show. Et c’est tout simplement génial.



 

1 commentaire:

Funny time of year a dit...

Next year, la star vip sera là.