1 oct. 2006

Cré moé, cré moé pas...

Qui est...pour moi.. le summom de la toune de camping autour d'un feu..

Oui oui oui, alors, en ce 30 septembre, fraîchement de retour d'un happening bash d'autofinancement dans un loft quelque part à Verdun, je me sens en camping.
Non pas parce qu'il y a un feu qui crépite près de moi, non pas parce que je dors dans un refuge temporaire de nylon.. Non.. Mais bien parce que la blonde de mon coloc (Myriam, je t'aime) a eu la brillante idée d'offrir à son amoureux (Fred, je t'aime) un super lézard de la mort qui, malheureusement, mange des grillons. Oui oui, des grillons... Alors ce soir, dans mon super appart trop chill du Plateau, j'entends des "criiick... criiick...criiiick.."

Allez... chantons en coeur autour des grillons du garde-robe avoisinant ma chambre...

"Cré moé..cré moi pas... Quequ'part en Alaska...."

J'aime la colocation...

(encore une fois.. Fredo.. je t'aime..)

2 commentaires:

Funny time of year a dit...

Ça va bien à matin? Ou tu es partie chasser l'ours?

Anonyme a dit...

Ah le doux bruit des grillons... Mais comme il n'y a rien de plus relaxant que l'ambiance d'un feu de camp, le chant de ces gentilles bestioles devrait t'apaiser ... non?
Marie!!